Tout sur les acariens et comment les éliminer sans se polluer ?

Avec les occupations journalières, personne ne peut se permettre de tomber malade. De ce fait, chacun tient à garder sa maison dans un environnement sain et propre. Actuellement, les acariens sont connus pour être l’une des premières sources de pollution à la maison. En effet, même si le ménage est effectué quotidiennement, les allergies persistent. Il est alors nécessaire de mieux les connaître afin de les éliminer le plus efficacement possible.

Où trouver les acariens ?

Une des particularités des acariens est que la plupart d’entre eux ne sont pas visibles à l’œil nu. En d’autres termes, ils sont généralement microscopiques. Les plus grands ne dépassent même pas 2 cm. Alors, comment savoir quoi traiter ? Sachez que ces bêtes microscopiques sont à l’aise dans tous les milieux chauds et humides et dans les endroits poussiéreux. Quand l’environnement leur est favorables, ils se multiplient très vite et envahissent toute la maison. Les draps, les oreillers, les meubles, les tapis, les moquettes, les ours en peluche et bien d’autres objets du quotidien deviennent très facilement des nids à acariens. Même le matelas en est recouvert ! Il faut savoir que pendant les périodes les plus froides, les acariens ne meurent pas. Bien qu’ils y cessent leurs reproductions, ils se remettront vite à l’action dès que les conditions deviendront favorables.

Comment éliminer les acariens ?

Le but recherché est de connaître les mesures qui élimineront les acariens sans pour autant polluer plus l’environnement domestique. S’ils se sentent bien dans les milieux chauds, ils détestent tout ce qui est sec, froid et bien exposé au soleil. Il faut donc penser à aérer le plus possible les pièces de la maison. Ainsi, l’humidité et la température baisseront. Recouvrir la literie pour éviter que les acariens s’y installent reste une des méthodes les plus radicales et simples, voir ici pour plus de détails. Par ailleurs, il convient de dépoussiérer régulièrement les objets susceptibles de servir de niche écologique aux acariens. Il faudrait aussi utiliser des matelas synthétiques et un sommier à lattes. Privilégier les stores au lieu des rideaux peut être très efficace. Sinon, l’utilisation du bicarbonate de soude pendant la lessive retarde l’apparition des acariens sur le linge.

Pourquoi ces traitements sont nécessaires ?

Les acariens sont connus pour être très allergènes. Il faut savoir que la poussière qu’ils laissent derrière eux après leur mort ainsi que celle dérivée de leurs excréments est très nocive. Lorsqu’elles sont inhalées, bonjour les allergies ! Au contact de ces débris et déjections, des rougeurs, des œdèmes ou d’autres éruptions cutanées peuvent survenir. Il se peut aussi que l’allergie se manifeste par une sévère crise d’asthme ou par une rhinite allergique. Dans certains cas, les yeux deviennent rouges et très sensibles au vent. Tous ces désagréments sont bien dus aux acariens, ces petites bêtes pourtant invisibles !  Les symptômes allergiques sont irritants et ne sont pas à prendre à la légère. C’est pourquoi il est très important de prendre les mesures nécessaires à la neutralisation et l’éradication des acariens du quotidien.

Related posts

Leave a Comment